Accueil » Urbanisme

Urbanisme

par | Déc 3, 2018

Les travaux effectués sur les habitations sont souvent soumis à déclaration en mairie.

Dans la commune de Blaison-Saint-Sulpice, s’ajoutent les contraintes liées à son patrimoine remarquable. L’architecte des Bâtiments de France est consulté pour tout dossier déposé sur Blaison-Gohier qui est entièrement classée en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP), ainsi que sur Saint Sulpice, dans le périmètre de monuments classés.

Toute modification de l’aspect extérieur (changement d’huisseries, ravalement, mur, création d’ouvertures, clôture, fenêtre de toit, toiture…) doit faire l’objet d’une déclaration. L ’architecte des Bâtiments de France donne son avis avant que le maire donne son accord. Pour les travaux cités ci-dessus, la mairie peut vous renseigner plus amplement sur la demande elle-même et les éventuelles obligations liées au secteur concerné (matériaux utilisés, mise en oeuvre, couleurs, etc.).

Une notice descriptive ou des devis permettent d’évaluer les projets plus clairement. La procédure n’est pas compliquée et le délai de réponse est de 2 mois maximum. Blaison-Gohier, Petite Cité de Caractère, met aussi à la disposition des habitants les conseils gratuits d’un architecte du patrimoine, sur rendez-vous.

Les projets créant de la surface habitable, les bâtiments à usage d’exploitation agricole, les annexes à l’habitation principale, les abris pour animaux et autres installations, etc. doivent aussi être déclarés en mairie. Ils nécessitent majoritairement une demande de permis de construire. Enfin, n’oubliez pas qu’en cas de vente de votre bien, le notaire ou l’agence demandera la preuve que les travaux réalisés après l’acquisition ont bien fait l’objet d’une autorisation de la mairie. Si tel n’est pas le cas, une régularisation s’imposera.

Consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Blaison-Gohier.